Booster ses défenses en Hiver

Au moment des changements de saison, notre organisme est très sollicité et génère beaucoup de fatigue. La médecine chinoise évoque l'énergie descendante. C'est à ce moment-là qu'il faut tout particulièrement prendre soin de soi.

Avec le manque de soleil, la baisse des températures et le retour des virus, il est important de renforcer ses défenses immunitaires dès l’automne pour passer un hiver serein.

L’Hygiène de vie, la base de l'immunité

Une alimentation saine, variée et naturelle vous permettra de faire le plein de vitamines et minéraux nécessaires au bon fonctionnement du système immunitaire :

  • La vitamine C (antioxydante et anti-infectieuse) présente dans le kiwi, les agrumes, la mangue, le brocoli, le poivron, le persil, les choux de Bruxelles…

  • La vitamine D (rôle dans les cellules du système immunitaire) que l’on retrouve dans les poissons gras tels que le hareng, les sardines, le saumon et le maquereau, mais aussi dans le foie de morue.

  • La vitamine E (renforcement du système immunitaire, anti-oxydant) contenue dans l’huile de germe de blé, les noix, les graines et les légumes à feuilles vertes.

  • Le magnésium (fatigue et gestion du stress) présent dans les légumineuses, le chocolat, les noix, les graines, les céréales non raffinées, les légumes à feuilles vert foncé et la levure de bière.

  • Le zinc (réponse immunitaire, cicatrisant, anti-inflammatoire) que l’on retrouve dans les huîtres, les fruits de mer, le poisson, la viande et les œufs.

  • Le sélénium (rôle essentiel dans le système immunitaire, anti-oxydant) contenu dans les noix du Brésil, la viande, le poisson et les céréales complètes.

Un sommeil de qualité est également très important. Bien dormir et suffisamment longtemps est nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme. Plusieurs études ont confirmé le rôle de régulateur et réparateur du sommeil. C’est lorsque l’on dort que nos défenses immunitaires se façonnent et que l’on se régénère.

Pratiquer une activité physique régulière booste également notre système immunitaire. Faire du sport améliore la circulation sanguine, ce qui permet une meilleure diffusion et une augmentation des cellules du système immunitaire dans tout le corps. Lors d’une activité physique, la respiration s’amplifie, permettant une augmentation du taux de globules blancs, réduisant ainsi les risques d’infection. La pratique d’une activité sportive joue aussi un rôle très important dans la gestion du stress et le moral.

Les compléments alimentaires, pour un coup de pouce !

Les produits de la ruche, comme la propolis (antiseptique, antibactérienne et antioxydante), la gelée royale (immunostimulante, immunomodulatrice), le pollen (riche en vitamines et minéraux) et le miel (antibactérien, cicatrisant), possèdent de nombreux bienfaits sur le système immunitaire.

On conseille également les plantes aromatiques comme le thym, l’arbre à thé, l’eucalyptus, l’origan, ou le ravintsara pour leurs propriétés antivirales, anti-infectieuses et expectorantes. On les trouve sous forme de gélules, de teintures mères, de tisanes ou d’huile essentielle.

Les superaliments comme l’ail (antiseptique), le gingembre (anti-inflammatoire), l’ortie (reminéralisante), le guarana (stimulant), l’acérola (riche en vitamine C), le lapacho (antibactérien) ou le moringa (riche en vitamines et minéraux), sont à ajouter à notre assiette dans ces périodes de fatigue et d’épidémies.

Les plantes adaptogènes s’adaptent aux différents besoins de l’organisme et soutiennent le système immunitaire. Le ginseng est reconnu pour son effet stimulant, très intéressant dans les cas de fatigue physique et intellectuelle ou de convalescence. La rhodiole augmente la résistance au stress et améliore les performances cognitives et physiques. L’ashwagandha a des propriétés stimulantes, relaxante et favorise le sommeil. L’éleuthérocoque aide à lutter contre la fatigue et les difficultés de concentration, et tonifie l’organisme.

Toutes les vitamines et minéraux cités ci-dessus dans la partie alimentation, existent en compléments alimentaires en cas de carences et / ou d’apports insuffisants. 

N’hésitez pas à demander conseil à nos naturopathes (les compléments alimentaires peuvent avoir des contre-indications).